Montessori et l’innovation

Etonnant !

Que nous dit cette photo ? D’abord le bonheur de cette enfant dont l’œil rit de la bonne blague qu’elle vient de faire, bien sûr. tn nike pas cher Mais s’agit-il seulement d’une bonne blague ? Il y a dans ce regard joyeux et droit toute l’intelligence et la tranquille audace enfantine qui doivent être préservées et encouragées à tout prix. Randall Cobb Packers Jerseys On oublie trop souvent que la pédagogie Montessori, ce n’est pas simplement la première partie bien alignée. Toute la richesse est dans le mélange de rigueur et de liberté que permet cette pédagogie. nike air max command cuir L’innovation est possible et s’appuie toujours sur la maîtrise d’une technique, un savoir ou un savoir-faire : l’outil solide dont on se sert pour aller plus loin.

La rigueur

L’éducatrice a montré à cette enfant la Tour Rose déjà montée dans un coin de la classe. Puis elle lui a montré comment la déconstruire pour la transporter, cube par cube, jusqu’à son petit tapis. Elle lui a ensuite montré comment reconstruire la Tour, en partant du plus gros cube, en cherchant le suivant, puis le suivant, etc. Cincinnati Bearcats Jerseys jusqu’au dernier, tout petit. Zapatillas Yeezy 350 Boost L’enfant a peut-être monté la Tour plusieurs fois… Rod Carew Jersey ou pas. Peu importe. Ce qui est évident, quand on regarde ses cinq premiers cubes, c’est qu’elle a parfaitement assimilé la qualité des dimensions.

Le basculement

Tout d’un coup, un basculement s’est produit, au sens propre comme au figuré. A la manière des chercheurs scientifiques, cette petite fille a voulu faire des expériences (“Qu’est-ce qui se passerait si au lieu du petit cube j’en mettais un plus gros ?”). Et là, la porte s’est ouverte toute grande ! Imaginez tous les possibles selon la personnalité de chaque enfant ! Mine de rien, cette Tour Rose en forme de sablier est une prouesse : – à la fois dans son intention (on voit bien que l’enfant n’a pas commencé par les plus gros cubes : elle se les réservait pour la suite), – dans sa conception (elle est équilibrée dans ses proportions) – et dans la maîtrise gestuelle qu’a demandé sa construction (ce n’était pas évident de trouver les points d’équilibre et d’avoir la main assez sûre pour ne pas tout faire tomber). Il est important aussi de constater que, même dans “l’aventure”, il y a de la rigueur : les cubes du haut, à l’exception du tout petit, sont dans l’ordre croissant, comme si la symétrie était parfaitement intentionnelle. Et le petit cube, tout là-haut, n’est pas là par hasard non plus. Si on le mettait comme axe de la symétrie, le risque d’effondrement serait trop grand. Or, il n’a réellement sa place nulle part ailleurs dans le schéma rigoureux. Sa seule place possible est donc bien celle qui lui a été attribuée, plutôt du côté de l’humour et de la création artistique : au sommet, comme un point d’orgue ou une cerise sur le gâteau. store locator for new balance shoes

Savoir observer

Face à cette “bizarrerie” montessorienne, l’adulte peut être déstabilisé. Mais n’oublions pas que le matériel est là pour servir les besoins de l’enfant. Compra Mochilas Kanken Fjallraven España Le but n’est pas la reproduction à l’identique, en soi, mais la compréhension d’un principe. Et l’enfant n’agit pas pour recueillir des félicitations mais parce qu’il en a envie. Apprendre à observer en toute liberté d’esprit et savoir rester en retrait face à ce type de “surprises” est la grande préparation de l’enseignant Montessori. AIR PEGASUS 92-16

Une intervention extérieure trop rapide d’un adulte n’aurait pas permis à cette petite fille d’expérimenter ce à quoi elle avait pensé. La position de retrait de l’enseignant Montessori autorise l’enfant à “voir ce que ça fait” et lui laisse le champ de ses propres expériences.

Le retrait complet, l’incitation à expérimenter et l’incitation à reproduire

Tout est dans la nuance. Brandon Belt Jersey L’intention est importante et la dose d’intervention aussi. On le voit bien à travers les différentes façons dont les adultes utilisent avec leurs enfants la Tour Rose et l’Escalier Marron, par exemple, sur ces blogs d’école à la maison. Pour nous, cela mérite un débat.

4 réflexions au sujet de « Montessori et l’innovation »

    • Il y a toutes les nuances, c’est pour ça que j’ai intitulé le paragraphe Incitation à expérimenter et incitation à reproduire. Et j’espérais que quelqu’un soulignerait justement l’énorme différence aussi bien dans les intentions que les résultats. Merci de l’avoir fait !

Les commentaires sont fermés.