Une expérience lumineuse
de Montessori dans le public

Je n’ai presque pas de commentaire à faire ! Allez voir ici et regardez la vidéo de l’école de Gennevilliers :

Montessori dans une maternelle du public

Juste un détail… qui a son importance. On insiste pas mal, dans la vidéo, sur le fait que les enfants lisent « avant l’âge », ou s’approprient « rapidement » les mathématiques.

Il me semble que c’est un peu risqué à deux points de vue. D’abord parce qu’il ne faudrait pas que les parents qui se tournent vers Montessori le fassent pour que leur enfant soit le premier, ou le plus rapide, ou quelque chose de ce genre (vieille rengaine !). Ensuite parce qu’il faut toujours penser au rythme de l’enfant lui-même. Il est quasiment certain que l’institutrice qui a mené ce travail n’a pas poussé les enfants. On sent trop, tout le temps, l’intelligence de sa pratique pour cela ! Mais cela peut donner envie de le faire. Et ce n’est pas bon : ils doivent pouvoir évoluer tranquillement. En brûlant les étapes, on saute des phases importantes de la maturation et de l’appropriation.

Un dernier point : cette petite fille qui, maintenant qu’elle sait écrire, passe des journées entières à le faire… ne serait-ce pas mieux si elle écrivait ses propres textes que de copier des livres ? La créativité est aussi importante que les compétences !

NB : Les photos sont des captures de la vidéo.