Parler des émotions avec les jeunes enfants

Un sujet important et négligé

Depuis la parution de Drôles de têtes. Que d’émotions ! (un livre de Danièle Schulthess) je n’ai pas trouvé une minute pour me poser et expliquer notre démarche. Pourtant, c’est un sujet qui nous tient vraiment à cœur.

Les petits ressentent des émotions très fortes : peur, colère, chagrin, joie profonde… Mais ils ne savent ni les gérer ni les exprimer. Parler avec eux de ces émotions, mettre des mots sur les sentiments, expliquer le vocabulaire, les aide à s’extérioriser et à grandir sereinement.

Pourtant, il y a très peu de livres sur ce sujet. Sans doute parce que ce n’est pas simple de l’aborder et encore moins de dialoguer sur des thèmes si abstraits avec de jeunes enfants. De façon logique par rapport aux méthodes actives d’éducation que nous défendons, nous avons choisi un biais très concret avec Drôles de têtes.

Bricoler, inventer, rire… pour maîtriser ses émotions

Le livre propose aux parents ou aux enseignants de jouer avec les enfants à créer des personnages en feuilles, légumes, fruits. A travers ce « bricolage » ludique, l’enfant découvre les signes extérieurs de l’expression des sentiments. C’est sensoriel et drôle. Petit à petit, il reconnaît différentes émotions et acquiert le vocabulaire qui va lui permettre de les exprimer.

Drôles de têtes. Que d’émotions !