Montessori : des albums et des guides

Un post sur Facebook m’a fait prendre conscience de la nécessité de faire le point sur deux types d’ouvrages existant sur la pédagogie Montessori : les albums et les guides, très souvent confondus par les néophytes.

photo Vanessa Toinet, école Montessori Morvan

Les albums montessoriens : des aide-mémoire

Les albums sont le pense-bête personnel de l’éducateur montessorien qui a investi énormément de temps en formation et qui sait ce qui se passe entre deux actions sans que ce soit forcément écrit. Ils sont en général rédigés au cours de la formation, de manière succincte avec une économie de mots, comme lorsque l’on prend des notes. Ils ne sont donc pas suffisants pour un montessorien débutant, qui prendra les informations au pied de la lettre sans comprendre le cadre général dans lequel elles deviennent pertinentes.

Les albums indiquent des séries d’actions enchaînées. Ils n’expliquent pas ces actions et encore moins leur rôle.

Les guides : des outils pédagogiques

Les guides ne sont pas des résumés ou des aide-mémoire. Ils expliquent pas à pas non seulement les démarches, mais aussi leur raison d’être, leur esprit, la logique de leur enchaînement, et l’impact de l’utilisation du matériel sur le développement de l’enfant. Ils permettent au lecteur qui n’a pas pu assister à une formation de comprendre néanmoins la pédagogie qu’il applique. Ils ne remplacent pas la formation. Mais ils permettent de s’imprégner de points essentiels comme par exemple l’attitude particulière de l’éducateur montessorien (à la fois présent et en retrait) ou la question fondamentale de l’environnement préparé. La collection Montessori Pas à Pas se classe dans cette deuxième catégorie. C’est un outil pédagogique.

8 réflexions au sujet de « Montessori : des albums et des guides »

  1. OUI ! Bravo pour la simplicité de l’explication. Il y a effectivement une grosse différence. Je suis éducatrice, j’ai une formation AMI, et je sais comment j’ai fait mon propre album : c’était une prise de notes au fur et à mesure de la formation. Tout l’esprit montessorien, je l’ai acquis en lisant et en pratiquant au cours de la formation.
    Je connais vos livres et ils sont excellents, justement parce qu’ils parlent aussi de ce qu’il y a en plus des « recettes ».

  2. Personnellement j utilise des albums avec mon grand en IEF et je trouve que s’est très utile. Tout le monde ne peux pas se payé une formation et il vaut mieux faire du montessori et suivre un album qu’un manuel traditionnelle, non ?

  3. Oui, Gaëlle, bien sur qu’il vaut mieux faire du Montessori que du traditionnel. Mais un album ne suffit pas. C’est comme si on voulait faire un gâteau en ayant juste la liste des ingrédients et l’ordre des actions. Si la recette dit « monter les blancs en neige » et qu’on ne sait pas ce que ça veut dire, on est coincé.

  4. Bonjour, je suis professeur des écoles passionnée par la pédagogie Montessori. Je découvre des nouvelles choses tous les jours et je ne peux plus m’arrêter.
    Ces documents PDF sont supers quand on n’a pas eu une vrai formation. Ils permettent de comprendre l’utilité de chaque matériel et la progression logique. Je m’en sers pour accompagner ma fille de 4 ans et demi. J’en suis ravie! Merci énormément.

    Céline

    • Bonjour Céline,
      Merci pour ce bel enthousiasme ! 🙂
      C’est formidable de savoir que petit à petit Montessori entre dans l’enseignement public. Et savoir que nous y contribuons un petit peu nous fait vraiment plaisir.

Les commentaires sont fermés.