Montessori, Freinet… et après !?

L’angoisse du futur

J’assistais hier à une présentation-débat sur la pédagogie active, en assez petit comité. Un court film présentait des classes Freinet et Montessori en activité. Emerveillement dans la salle. Et puis, les premières exclamations passées (« Que les enfants sont concentrés ! » « Quelle ambiance détendue ! » « Quelle différence avec l’école de ma fille ! »…), les questions angoissées commencent : « Oui mais… c’est très joli, pas de compétition… mais dans la vie, APRÈS, il y en a de la compétition… Seront-ils ARMÉS ? » « Et comment ça se passe, APRÈS, quand ils entrent au collège ?”

Photo Vanessa Toinet (Ecole Montessori Morvan)

Une légère incohérence

Je voudrais relever quelque chose de paradoxal. Si vraiment le monde scolaire et professionnel était cet univers impitoyable où il faudrait être ARMÉ pour survivre, serait-il donc plus astucieux d’y plonger tout de go les enfants dès l’âge de 2 ans que de les laisser d’abord acquérir autonomie, confiance en soi, sérénité dans le dialogue, capacité d’argumentation et d’écoute… ? Personnellement, je n’ai pas le sentiment que le monde où nous vivons, malgré tous ses défauts, soit si angoissant. Mais c’est peut-être parce que j’ai fait toute ma scolarité du primaire… dans une école Freinet !

Malheureusement, les collèges Freinet ou Montessori sont encore une rareté en France. Il y a donc un moment où les enfants Montessori ou Freinet intègrent le système traditionnel. Il serait malhonnête de dire qu’il n’y a pas de choc : tout d’un coup l’obligation de rester assis pendant des heures, d’interrompre ce que l’on fait toutes les 55 minutes pour passer à autre chose. Tout d’un coup, des notes, des punitions, des récompenses. Tout d’un coup une myriade de professeurs différents que l’on a à peine l’occasion de connaître. Tout d’un coup une seule tranche d’âge dans la classe. Et surtout, l’impression d’être passif.

Mais très vite l’incroyable faculté d’adaptation, l’avance souvent importante prise dans tous les domaines, la grande autonomie et le fait de savoir organiser son travail font que ces enfants s’en sortent très bien, le plus souvent même très très bien ! Donc, pas d’angoisse !

12 réflexions au sujet de « Montessori, Freinet… et après !? »

  1. On est con parfois quand on est parent mais c’est effectivement une question qui me taraude … Ma fille n’a que 15 mois mais je pense à son entrée en maternelle …. Et de la au choc du collège … On est con hein !!!!!

    • Ha ha ha ! Et pourquoi ne pas profiter sereinement de chaque minute ? de ses découvertes actuelles, des surprises qu’elle vous fait, du bonheur de la voir grandir et s’épanouir ? Après, quand elle sera à l’université, vous direz « On est con ! On regrette quand elle était bébé ! » 🙂 Non ?

  2. Si toutes les écoles du monde étaient du type Freinet, on aurait besoin de beaucoup moins de compétition, car on aurait l’esprit de coopération.

  3. Un petit témoignage, avec mes enfants de 27, 25, 23 ans….
    Le Centre de Rencontres Enfantines Montessori ouvre ses portes, Hélène mon aînée, avait quatre ans.
    A six ans, l’école a ouvert, une ambiance 6-9… Pour qu’Hélène puisse continuer.
    A 9 ans, le Crem a ouvert un 9-12ans.
    elle y a vécu toute son enfance, puis Camille et David à sa suite. 9 années pour chacun de bonheur.
    Malheureusement, pas assez de forces vives pour ouvrir un collège dans la foulée.
    Mais une intégration à l’éducation national e placée sous le signe de l’autonomie.
    Alors maintenant, c’est le temps du projet collège montessori dont mes enfants ne profiteront pas….
    Nos enfants Montessoriens sont particulièrement bien « équipés » pour trouver toute leur place dans notre société.

  4. bonjour,

    désolée mais je connais des expériences differentes avec de gros chocs à la sortie de montessori avec des enfants victimes de phobies scolaires etc…
    tout dépend de l’enfant et de sa sensibilité et aussi de l’environnement où il est mis après (par exemple dans du catholique trop rigide).

    • Bien sûr qu’il y a des cas différents. Surtout dans les cas extrêmes que vous décrivez. Mais d’abord… quelle drôle d’idée de faire passer un enfant de la pédagogie active à un enseignement trop rigide ! Et puis, de toute façon, il y a aussi des cas où des enfants du système traditionnel ont un choc simplement en passant du primaire au collège.

  5. Nous envisageons de mettre notre loustic dans une école Freinet!! qui correspond bcp plus à nos valeurs que l’école traditionnelle qui met les enfants en compétition! liberté, autonomie, entre-aide…c’est ce que nous voulons pour lui!!! nous avons de la chance ici en Belgique, il y a une école pour les secondaires (collège en France je pense) qui va dans la même lignée que cette école Freinet (qui est uniquement pour les primaires)
    les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain, si nous voulons que notre monde change, évolue, s’améliore….donnons de meilleurs modèles à nos enfants 😉

  6. Bonjour,

    A chaque fois que je lis un article sur ces pédagogies, je suis tellement convaincue, et tellement désolée que ça soit si difficile de trouver un tel endroit pour ses enfants…Dans ma ville, on est allés visiter deux fois l’école Montessori, au bord de se décider…mais à 400 euros par mois hors repas, et bien au revoir l’école alternative, et on fera avec l’école du quartier…Dommage…

    • Bonjour,
      Oui, vous avez parfaitement raison. C’est pour cette raison que nous militons pour que Montessori entre dans le public et pour que Freinet, qui y est déjà depuis le début, se démultiplie le plus possible. Seules d’une part la pression des parents et d’autre part une volonté au niveau ministériel d’introduire ces pédagogies dans la formation des enseignants pourront faire que Montessori et Freinet se généralisent et se démocratisent. Donc il faut en parler autour de nous, le plus possible.
      Pour le moment, il y a aussi, heureusement, quelques écoles privées Montessori qui cherchent activement des subventions et des mécènes de façon à permettre à tous les parents de mettre leurs enfants dans de telles écoles.

  7. Ping : et après - Montessori ? Freinet ? L'&eac...

Les commentaires sont fermés.