Les notes en classe : on “expériemente” encore !

C’est reparti ! Avec la rentrée, on sort les enfants de la plage et les serpents de la mer. FR3 pose la question cruciale : “Faut-il supprimer les notes ?”, Metro fait un nième sondage, et le ministre de l’Education parle de faire “évoluer” le système de notation scolaire.

Bref… on va encore attendre.

Pourtant : les notes accentuent le stress des enfants en difficulté ; elles sont propices à diverses injustices ; elles constituent une sanction (positive ou négative) venue d’en haut, pas de l’enfant lui-même, ce qui l’empêche de s’autoévaluer ; elles manquent de nuances, même si l’on ajoute des “,5” ou des “+” ou “++” ; elles habituent l’enfant à la compétition, pas à l’émulation. On s’arrêtera là pour ne pas lasser.

Les gens qui les soutiennent affirment :

– qu’elles facilitent le classement des élèves… mais à quoi sert le classement ?

– qu’elles permettent aux parents de savoir où en est leur enfant… mais ne serait-il pas plus intéressant de leur envoyer périodiquement des travaux faits à l’école par l’enfant ou de discuter avec eux, ou encore de les inviter à voir ce qui se passe en classe ?

Imaginez la vie courante avec des notes 🙁 Et imaginez l’école sans les notes ! 🙂